Comptes de la fabrique de l'église St Demet de Plozévet - 18 ème siècle

Quelques explications préalables

Monnaies de compte et de paiement

Il existait à cette époque, et jusqu'à la Révolution de 1789, deux monnaies, l'une de compte et l'autre de paiement. La monnaie de compte (livres, sols (ou sous) et deniers) permettait la mesure des valeurs et la monnaie de paiement (espèces : louis d'or, écus, liards, pièces diverses), qui comme son nom l'indique, servait à payer en monnaie sonnante et trébuchante. Pour payer quelqu'un il fallait donc faire une conversion entre la valeur de ce que l'on achetait et le nombre de pièces qu'il fallait donner, sachant qu'à cette époque la plupart des français étaient illettrés ...

Coffre de la fabrique en 1734

On trouve dans les comptes de 1734 un état des espèces que possédait, dans son coffre-fort, la fabrique. On peut donc trouver la correspondance entre monnaie de compte et monnaie de paiement valide à cette date.

Les poids


- Marc: poids dont on se sert en France et en plusieurs Etats de l'Europe pour peser l'or et l'argent. Le marc a des subdivisions et vaut : 8 onces ou 64 gros ou 192 deniers ou 160 esterlins ou 300 mailles ou 640 felins ou 4608 grains. «Il existait dans un cabinet de la Cour des Monnoies de Paris, un poids Marc original» qui servait d'étalon. (le marc utilisé était le marc de Paris qui valait environ 244,75g)
- Poids de marc : étalon de cuivre jaune divisé en 14 pièces. La première est une boite qui contient les autres et pèse 20 marcs. La sixième, par exemple, pèse un marc ou encore la quatorzième, elle, pèse un demi-gros.
- Poids du Roy : balance publique où on va peser les marchandises.
- 20 au marc : on fabrique 20 pièces dans un marc de métal (or, argent)

Dans les comptes de 1734 on retrouve différents louis d'or (symbole de la livre tournois : )

Nom date de fab. taille Poids Valeur à la fab.
Noailles novembre 1716 20 au marc 9 deniers 14 grains 30
aux LL septembre 1720 25 au marc 7 deniers 16 grains 54
Mirlitons août 1723 37 1/2 au marc 5 deniers 2 grains 27

Le rapport en monnaie de compte et monnaie de paiement était très fluctuant à cette époque. Lorsque l'État voulait récupérer les anciennes pièces il définissait une conversion, par exemple en juin 1726 :

« Le même arrêt [ 15 juin 1726] ordonne que les anciennes espèces seront reçues à la pièce jusqu'au dit jour premier Janvier 1727, dans les Bureaux des recettes de sa majesté, sçavoir :
- Ceux de 20 au marc fabriqués par les Edits du mois de Novembre 1716, pour 33 liv 9 sols
- Ceux de 25 au marc fabriqués par les Edits des mois de Mai 1718, & Septembre 1720, pour 26 liv 15 sols
- Ceux de 37 1/2 au marc fabriqués par les Edits du mois d'Août 1723, pour 17 liv 18 sols»
( source a - p 224)


Diminution sur l'argent

Jusqu'à la Révolution de 1789, l'État fixait la parité entre monnaie de compte et monnaie de paiement ainsi que le titre et la taille des louis d'or (et des écus) qu'elle frappait et ceci pour le seul avantage de ses finances qui étaient mises à mal par les guerres si dispendieuses et une gestion à court terme. De ce fait il était nécessaire de tenir compte de la dépréciation de la monnaie qui pouvait survenir entre la signature d'un marché et le paiement des termes. Cela se faisait par la prise en compte de la "diminution sur l'argent" qui compensait ce que le signataire du marché pouvait considérer comme une perte. Au début du 18 ème ces variations étaient très fréquentes. Dans les comptes de la fabrique de 1726, fournis par Nicolas Querdual, on retrouve cette prise en compte de la diminution :
«selon les bordereau et proces verbal fait par le Sr vicaire le 22 feuvrier 1726. Les espèces tant anciennes que nouvelles ont diminuées de cent vint une livre dix sept sols onze den.
laquelle diminution otée de la somme de 800lt 4s 11d reste net en argent comptant la somme de six cent soixante dix huit livres dix sols.
a valoir a laquelle il a païé comptant à alain cabillic son successeur la somme de six cent livres en espèce au cours du jour scavoir : - les neuf au marc sur le pied de trois livres sept sols six deniers
- les huit au marc sur le pied de trois livres quinze
- les dix au marc et postérieurespour trois livres et la nouvelle espèce de la dernière fabrique sur le pied de cinq livres et les loüis à proportion ...»

Sources :

  • Gallica : Traité des monnoies, et de la jurisdiction de la Cour des monnoies, Tome 2, page 498 et page 200 par Abot de Bazinghen 1764
  • Google Books : Manuel monétaire et d'orfèvrerie par Auguste Monnet - 1810 ou
  • Mémoire sur les variations de la livre tournois par M. Nathalis de Wailly - 1857

Dans les comptes ci-dessous ce sont donc les livres tournois, sols et deniers qui apparaissent. On retrouve aussi parfois la pistole, une unité de compte, qui valait 10 livres et le franc synonyme de livre (comme sur les comptes de 1750, voir image ci-contre : «pour quatre milliers de latte dix sept francs cy.... 17 »)

Une livre valait 20 sols et un sol 12 deniers. S'il parait étrange d'avoir choisi un tel système monétaire, on peut remarquer qu'une livre vaut 240 deniers, et que 240 est un nombre hautement divisible (par 2, 3, 4, 5, 6, 8, 10, 12).

archives départementales du Finistère, 211G2 211G3 211G4

Ci-dessous j'ai recopié quelques extraits des comptes de fabrique, sachant que pour les années 1708 et 1750 c'est la quasi totalité du document qui a été recopié. J'ai, sauf erreur de ma part, conservé l'orthographe d'origine.

Compte de la fabrique de Plozévet année 1699

Descharge

  • Il demande descharge d'avoir payé aux messieurs de la grande visite quatre livres quatre sols.
  • Il a payé d'avantage a monsieur l'archidiacre pour droits de visite trante et six sols.
  • Il demande descharge de cinquante et une livres six sols huit deniers au dit avoir payé en cire cierges fils et encans pendant son anné
  • Il a payé aux couvreurs pour couler la chaux vingt et huit sols
  • Le dit comptable demande descharge de cinq livres quatorze sols six deniers qu'il a payé entre le fer et l'ouvrier pour accommoder les cloches
  • Il demande d'avantage descharge de cinquante et quatre livres traize sols qu'il a donné aux couvreurs pour chiquer la tour
  • Il dit avoir payé en gresse et braix et cherbon pour remplacer deux petites pyramides au coste de la tour cinquante et cinq sols
  • Il a payé en cordes pour chicquer la tour et pour branler les cloches douze livres quatorze sols
  • Il a payé les Stes huilles et pour les aller quérir vingt et trois sols
  • Pour faire une girouette sur la tour il dit avoir payé vingt sols
  • Il a payé au sonneur de cloches pour ses gages de l 'églisse quatre livres dix sols
  • Il a payé pour faire la queste et la rendre au marchand trois livres
  • Il déclare avoir payé pour racommoder les vitres quatre livres dix sols
  • Il dit avoir payé pour la fondation des messieurs de kerguenaou celle de marie Michelet et la procession du sacre aux ecclésiastiques six livres quatorze sols
  • Il dit pour avoir payé aux maçons pour racommoder le pignon de la tour douze livres douze sols
  • Il dit avoir payé aux ecclésiastiques pour desservir la messe votive de ste vierge le samedy a chant quarante cinq livres
  • Pour la façon du présent compte et tenir son brouillart pendant l'anné trois livres
  • Il a payé aux ecclésiastiques pour leurs assistances les deux pardons de l'anné quatorze livres
  • Il demande descharge de vingt et quatre livres qu'il a payé en vin pour célébrer les saintes messes pendant son anné
  • Il a payé en verdegris feuilles et encens vingt sols
  • Pour le papier pour raporter le présent compte il a payé quatre sols
  • Il a payé a Alain briant et son compagnon charpentier pour remettre du bois sur un endroit de l'église qui estoit crevé quatre livres saise sols
  • Il a payé en lates pour racomoder cet endroit trante sols
  • Il a payé en cloux de lates pour couvrir cet endroit cinq livres
  • En grands cloux pour attacher le bois douze sols
  • Aux couvreurs payé quins livres et six sols pour recouvrir cet endroit
  • Il dit avoir payé a bittart pour darbarer quarante sols
  • Il dit avoir payé la veille des trépassés dix sols
  • Il a payé au dit recteur pour son tier la somme de soixante et quatre livres sept sols dix deniers
  • La descharge pandant son anné monte a la somme de dix sept sols

Compte de la fabrique de Plozévet année 1701

Descharge

  • pour droit de visite aux messieurs 4 livres 4 sols
  • Plus payé en cyre et cyerges verdegris et fueilles pendant son année cinquante neuf livres sept sols
  • Davantage payé pour deux termes de décimes douze livres
  • Plus pour racommoder un calice payé trois livres
  • Payé au sonneur des cloches quatre livres
  • Pour le glas la veille des trépassés dix sols
  • Davantage payé pour les saintes huiles et aller quérir un livre trois sols
  • Pour une quittance des piesces pour l'amortissement dix sols
  • Pour l'acquet des masiere du manoir de kerenguar payé pour sa part soixante livres
  • Pour la fondation des messieurs de kerguennaou aux esclesiastiques payé quarente et deux sols
  • Pour la fondation des messieurs de kersandy payé aux messieurs les prêtres quatre livres dix sols
  • Pour le droit des nouveaux cahiers quatorze livres
  • Payé aux messieurs les ecclésiastiques pour les deux pardons de la paroisse,jour de noël st Etienne jour des Rameaux et dimanche de pasque dix livres dix sols
  • Pour le vin de messes pendant l'anné vingt et quatre livres
  • Pour une eschelle pour l'église vingt sols
  • Pour faire la queste et la rendre au marché trois livres
  • Despensé en collation avec les ouvriers trois livres et advancé aux ouvriers quinze livres pour le marché qu'il ont fait de bastir un sacristie font ensemble la somme de dix huit livres
  • Davantage a un Masson payé six livres dix sols pour avoir lotté les de dessus? ledit manoir de kerenguan six livres dix sols
  • Pour la façon du présent compte trois livres
  • Pour la messe votive de la vierge à chant tous les samedys payé aux esclesiastiques quarente et cinq livres
  • Plus payé à monsieur le recteur pour son tier trent et huit livres un sol deux deniers
  • Il demande au ?? descharge de cinq livres traise sols pour la diminution sur largeant de l'eglise
  • Pour la fondation de marie michelet et la procession du sacre payé quatre livres six sols

Compte de la fabrique de Plozévet année 1702

Descharge

...

  • aux couvreurs pour la couverture de la sacristie 59 livres un sol
  • aux massons et darbareurs vingt quatre livres dix huit sols
  • en collation aux ouvriers cinq livres dix sols
  • au cerurier six livres dix huit sols
  • pour le pavé de la sacristie 30 livres
  • en lates tuilles et une coronne de ferre douze livres
  • en chaux trante neuf livres quatorze sols
  • au vitrié quinze livres
  • payé en barre de fer pour les fenetres tant au marchand qu'au mareschal 22 livres traize sols
  • payé a un procureur et notaire pour avoir fournie une declaration a la ?? et respondu à quelque terme de procès sept livres huit sols
  • plus payé en clous quarante six livres
  • plus payé au charpantier nonante trois livres cinq sols
  • payé monsieur de kermathehano pour son bois trante et six livres
  • a maistre allain briant et corentin le bourdon sept livres quatre sols
  • pour les cheuvrons de mr de Treguenec payé trante livres dix sols
  • pour les planches payé six livres
  • pour respondre à quelque exploit et le papier du present compte une livre deux sols huit deniers
  • pour son tier au sr recteur oayé cinquante quatre livres quatorze sols trois deniers
  • plus payé pour boucher la porte de la vieille sacristie vingt et deux sols
  • de plus il demande descharge de quatre vingt deux livres à Monsieur le floch pour de l'ardoise pour couvrir la sacristie

Compte de la fabrique de Plozévet année 1703

Compte tant en Charge que Descharge que Mre Alain Bittard du lieu de Kersivet fabrique ésté l'an dernier de l'Eglise paroissialle de plozevet a Monseigneur l'Illustrissime et Reverendissime Evesque de Quimper et Conte des Cornouailles, ou à ses commissaires, et habitants de la paroisse de plozevet du maniment qu'il a fait des deniers de la fabrique pandant son année jusqu'au dixiesme de juin mil sept cents trois Lu et publié au prosne de la Grande messe sans aucunne opposition et a nomme avec la probation des assistants en sa place Jacques Gouletqueer de Kerlaeron

premier

le dit comptable se charge d'avoir reçu de son prédecesseur Yves Gentric la somme de vingt et trois livres dix sols un denier.

Rentes...la queste...
suit le chapître Descharges (les dépenses donc ) ci-dessous :

  • Il a paié pour droit de visite 4 livres 4 sols
  • plus payé le droit de monsieur l'archidiacre une livre saise sols
  • payé en chandelles de suif pour le jour de noël 10 sols
  • plus payé aux ecclésiastiques pour droit d'officier pour les pardons de l'année 14 livres
  • payé au sacriste pour son servir quatre livres
  • paié au mesme pour le glas des Trépasssez 10 sols
  • Il aussi paie au vitrier pour accomoder les vitres neuf livres
  • plus paié en cyre et cyerge quarente et une livre huit sols
  • paié aux prêtres pour la fondation de kerguennaou deux livres dix sols
  • donné au sacriste pour aller quérir les Saintes huiles dix huit sols
  • paié a Messieurs les ecclésiastiques pour la fondation de Kersandy 4 livres dix sols
  • plus payé aux prêtres pour la procession du sacre une livre saise sols
  • paié en encens cinq sols
  • plus luy est aloué trois livres pour faire la queste et la rendre aux marchés
  • paié pour raporter ses comptes et tenir son brouillard trois livres
  • pour la messe votive de vierge à nottes chaque samedy de tout l'an payé à six prêtres quarente et cinq livres
  • plus paié à Monsieur le recteur pour son Tier dix huit livres dix sept sols dix deniers
  • paié pour la capitation et decimes dix livres
  • plus paié le service de Marie Michelet cinquante sols
  • pour le mardy de pasque paié aux prêtres trois livres cinq sols
  • Il a paié en frais pour s'accomoder avec le fondeur de cloche pour nous en fondre une et la luy rendre à quimper et paiser au poids du Roy six livres dix sols six deniers
  • plus paie en pain pour benir en son année et en vin pandant quinze jours 3 livres quinze sols
  • plus donné au dit fondeur de cloche en ers (?) trois livres douze sols
  • la déscharge est de la somme de quatre cents quatre vingt quatre livres sept sols sept deniers
  • partant sa charge excede sa descharge de la somme de septente cinq livres dix sols trois deniers

Compte de la fabrique de Plozévet année 1704

Compte tant en Charge que Descharge que jacques Gouletqueer du lieu de Brenesinec fabrique de la paroisse de Plozevet rend à Monseigneur l'Illustrissime et Reverendissime Evesque de quimper et Conte des Cornoailles, ou à ses commissaires, et habitans de la paroisse de plozevet du manimant qu'il a fait des deniers de la fabric pandant son année jusqu'au vingt cinquiesme may mil sept cents quatre Lu et publié au prosne de la Grande messe sans opposition aucunne et a nomme en sa place avec l'approbation des assistants
Le dit comptable se charge d'avoir recu de son predecesseur Mre Alain Bittard de septente et cinq livres dix sols trois deniers.

[Suivent des chapîtres comme les ventes, la queste, allumages non recopiés ici, puis le chapître qui nous interesse, les 'descharges' autrement dit les dépenses.]

  • Il a paié pour droit de visite 4 livres 4 sols
  • payé en cyres, cyerges, encents et verdegris 37 livres cinq sols six deniers
  • plus paié a messieurs les prêtres pour droit d'officier le dimanche d'après l'assomption de la Vierge 1er dimanche de septembre, les jour de Noël, St Etienne, le Dimanche des Rameaux, le samedy de pasque douze livres dix sols
  • Item pour la taxe de la Capitation et décimes dix livres dix sols
  • plus payé en deux cahiers 14 livres
  • Il aussy payé a vu vitrié six livres
  • paié en une livre de Chandelle de Suif six sols
  • payé au sacriste pour avoir été quérir les saintes huiles 23 sols
  • plus pour faire la queste et la rendre aux marchés 3 livres
  • Item payé pour faire ses comptes et tenir son brouillard 3 livres
  • plus paié pour le Tier trante et neuf livres six sols deux deniers
  • davantage paié aux prêtres pour la fondation de Kersandy 4 livres dix sols
  • aux mesmes pour la fondation de Kerguennaou et celle de marie Michelet 3 livres 18 sols
  • plus aux Ecclésiastiques pour la procession du sacre 36 sols
  • Item à Madmoiselle Quillivic pour avoir fournie le vin huit ou quinze jours 1 livre 15 sols
  • de plus payé au sacriste pour son service pandant l'an 4 livres et pour le glas la veille des trespasséz 10 sols
  • plus pour avoir fournie le pain bénis pendant l'an payé 50 sols
  • plus pour la messe votive de la vierge à Chant chaque samedy de l'an à Messieurs les Ecclésiastiques trante et quatre livres sept sols six deniers
  • payé en sept barriques de chaux quarente et quatre livres six sols
  • à René jacq mareschal tant pour le fer qu'il a fournie pour faire des coigns et autres ferailles que pour les pointes des marteaux payé quarente et cinq livres neuf sols
  • plus paié en cordages et cable par deux reprises, les peser passage (?) soixante et quatre livres dix neuf sols
  • Item paié aux deux perieurs quarente et sept livres deux sols
  • Plus paié en un piedz d'arbre de Stanc Gosien sept livres
  • Pour quatre ou cinq piedz d'arbres de Kermao huit livres
  • paié au pois du Roy pour peser la cloche six sols
  • plus payé au fondeur de cloche trante et neuf livres
  • Item payé à Jean Tatané pour avoir travaillé à la perierre 5 livres
  • plus à Guillaume Guivarch 20 livres deux sols
  • à Jean Guivarch 29 livres trois sols
  • à Jacques le Corre vingt et trois livres dix sols
  • à Hervé (?) le Roy paié pour trois journées trante sols
  • A Mre Alain Bittard, pierre le gall, Jean Daden 9 livres
  • à Yves le Caer pour trois journées et son marteau 3 livres
  • à françois le gall pour couvrir une apantie pour des ouvriers 3 livres
  • pour la masse de fer paié sept livres dix sols
  • plus paié à jean Guezenec de Kerdenné pour les pierres cinq livres neuf sols
  • item payé à jean béquet sérurier pour avoir accomodé le four(fer ??) à faire le pain à chant 5 livres
  • plus paié à Mathias le gall Architecte et a ses compaignons par divers(?) fois la somme de quatre cent dix sept livres dix neuf sols jusque a ce jour
  • plus payé aux ouvriers y compris le p??ieur et dimunitions sur largent la somme de quarente une livres
  • plus payé au fondeur de la cloche trante six livres trois sols deux deniers
  • Toute sa recepte se monte a la somme de trois cent quarente et une livres traise sols et quatre deniers et adjoutant a la mesme somme celle de neuf cents douze livres font en tout sauf erreur la somme de mil deux cents trois livres quatorze sols et quatre deniers
  • Et la descharge se monte aussi sauf erreur a la somme de mil traise livres cinq sols et sept deniers Tellement que la charge excede la descharge de la somme de cent quarente et cinq livres deux sols sept deniers, de laquelle somme il a payé a Jean Touller son successeur la somme de cent vingt six livres deux sols sept deniers dont il le quitte fait a plozevet ce jour troisieme juin mil sept cents quatre soubs son signe en Interligne quarente et cinq livres deux sept approuvés
  • Signé Touller

Compte de la fabrique de Plozévet 1705

Descharges

  • payé pour droit de visite 4 livres 4 sols
  • pour monsieur l'archidiacre 36 sols
  • Payé à maistre mathias Legal architecte et à ses compaignons pour la Batine de la tour dudit plozévet en dernier payement suivant le brouillart ?? comptable la somme de quatre cents soixante quatre livres dix sols six deniers
  • davantage a payé au perieur quy a esté a la periere de Kerdannet par dernier payement la somme de cinquante huit livres quatre sols
  • payé a René jac marechal pour les pointages des marteaux des massons le temps qu'ils ont ésté battir la tour quarante six livres dix sols y compris la garniture et ferement des cor? du dit plozevet
  • payé à allain le bihan pour plusieurs journées qu'il a ésté tirer des pieres de Kerdannet à neuf sols par jour la somme de vingt six livres dix neuf sols
  • payé à Jan Guivarch pour des journées a la ???? a sept sols par jour la somme de dix sept livres huit sols
  • payé a Jacques le Corre pour les journées qu'il a esté tirer des pieres de la ditte periere a raison de neuf sols par jour neuf livres et dix huit sols
  • payé au marechal de pierres pour ses pointages et avoir fait deux coingnes de neuff la somme de huit livres six sols
  • payé a monsieur Jacques le Corre pour quatre autres journées aussy a neuf sols par jour trente six sols
  • payé à guillaume Guivarch pour trante quatre journées qu'il aurait employé tant a darbarer les massons, passer et ramasser du sable à l'église, couller et preparer la chaux qu'autres la somme de onze livres dix huit sols
  • payé en deux bariques de chaux traize livres
  • payé au sieur jacques Riou marechaud pour septante neuf livres de fer pour garnir les cloches huit livres dix sept sols neuff deniers
  • payé pour six autres journées au dit bihan d'avoir ésté travailler a la periere deux livres quatorze sols
  • payé a pierre le gall charpantier pour les journées à boiser les cloches et rajuster les traillis(?) 2 livres 16 sols
  • payé à mademoiselle quillivic pour le vin pains et oeufs donné à Mre Mathias le gall et compaignons pour ???? ???? les pilliers de la tour trante deux sols
  • payé à françois le gall pour une journée à ???? a couvrir la logette des massons dix sols
  • payé à michel gentric armeurier à pont croix tant pour avoir acommodé la serrure des fonds et les deux affiches(?) du ballustre que pour un loquet sur la sacristie et les clos???? ????? de l'esglise la somme de quarante cinq sols
  • payé a allain Briant pour dix journées a ésté aussy a la periere quatre livres dix sols
  • payé à un sellier pour deux cuir et leurs Bouches pour attacher les battants des cloches trante sols
  • payé a allain Gulliou(?) charpentier pour quatre journées ??? a faire un traillis neusf acomoder un autre et garnir la corniche de la tour à quinze sols par jour cy 3
  • payé à René Jac pour faire des croq pour attacher les vitres 15 sols
  • payé à Allain Briant pour les bois soutenant les cloches trante cinq sols
  • payé à maistre mathias le gall architecte valloir a son marché neuff livres et douze sols et six deniers
  • plus payé au dit pour p? ?? 4 livres dix sols
  • payé au sieur ???? pour les deux livres ?? ?? quatorze livres onze sols
  • payé a René jac pour deux journées de charoy des bleds de l'église a audierne et au batteau pour le passer la somme de cinq livres deux sols
  • payé à Michel Pillorgé pour acomoder sous la chaise a plozevet 5 sols
  • payé a un vittrier pour un paneau et vase et avoir raffreichy un autre cinq livres dix sols
  • payé au sonneur des cloches pour avoir été quérir les Saintes Huilles à Quimper vingt sols
  • payé pour un arbre a mahallon six livres quinze sols
  • payé sierge, sire encens et verdegris vingt cinq livres deux sols
  • payé en grands et petits clous trante et un sols
  • payé en deux verres et lampe quatorze sols
  • payé en saize brasses et deux de cordes pour les cloches trante sols six deniers
  • etc ... suit une liste concernant les prêtres: sacriste, fondations, tiers des offrandes, procession, messe votive

Compte de la fabrique de Plozévet 1706

Descharges

  • payé pour droit de visitte 4 livres 4 sols
  • payé à Monsieur Kerdaniel(?) pour les pieres tirés de sa periere vingt cinq livres
  • payé au perieur quy a tiré les pieres saize livres dix sols
  • payé au sieur fortis pour vingt bariques de chaux six livres
  • payé au dit sieur pour vingt paquets de verges de fer 5 livres
  • payé a un homme qui c'est porté à pont croix cinq sols
  • payé pour un paquet de latte douze sols
  • payé en douze sierges blanches et deux de sire jausne douze livres quinze sols
  • payé en encens dix sols
  • payé pour randre les bleds au marchand à pont croix cinq livres dix sols
  • payé en sire pandant l'année vingt livres dix sept sols neuff denier
  • payé a allain le bihan pour aller à la periere tirer des pieres vingt sols
  • payé pour l'oblation des ?? pour le rozaire 10 livres
  • payé au vittrier a pont croix pour avoir fait et fourni des paneaux et vittres et plombé d'autres dix livres
  • payé a trois ouvriers quy ont travaillé sur l'église et pour les chevilles qu'ils ont fourny vingt sixs livres dix sols
  • payé en clous et lates vingt cinq sols
  • payé pour les saintes huiles pour laller querir vingt cinq sols
  • payé a guillaume guivarch pour les journées qu'il a esté darbarer les dits couvreurs et autres journées a Locronan quimper et ailleurs huit livres quatre sols
  • payé à messieurs les prêtres etc ...

En 1707 ont été payés la croix mise au bout de la tour pour 8 livres et le coq 7 livres 8 sols. On peut donc considérer que le clocher a fini d'être remonté en 1707. Ci-dessous les comptes de l'année 1707 qui voit la fin des travaux liés à la chute de la tour de l'église.

Extrait des comptes de l'année 1707. L'écriture est assez difficile à déchiffrer.

Compte de la fabrique de Plozévet année 1707

Réparations

  • pour parpaiement de la tour donné a mestre matias l'architecte cent vint et une livres dix sols
    [il s'agit de Mathias le Gall]
  • des cordages gros et menus(?) pour finir la tour cent cinquante livres de cordes le chanvre achepté cinq sols la livre et un sol par livre pour les faire font quarante et cinq livres
    [ la livre de chanvre vaut donc 5+1=6 sols qui multipliés par 150 livres font 900 sols soit 45 livres]
  • a rené Jaques pour le fer et façon de la croix que l'on a mis sur la tour huit livres
  • pour le coq que l'on a mis sur la croix de la tour sept livres huit sols
  • doné a rene jaques pour pointage six livres
  • en cordes pour sonner la cloche quatorze sols
  • deux milliers de clous pour couvrir l'église 50 sols
  • au couvreur pour avoir couvert l'église neuff livres quatre
  • a piere kergrouas pour avoir travaillé un jour a reparer les ornements huit sols
  • doné a ??? pour une serure pour la porte de la tour douze sols
  • une barique de chos de ???? et pour vint sols de lats font huit livres
  • Doné à Bitard menuisier et à piere le gall pour avoir accomodé les masts et autres bouas qui ont servis a lever les pieres sur la tour quatre livres saise
  • paié au massons pour accomoder le cimetière(?) a raisons de dix huit sols par jour a deux massons vint et cinq journées vint et deux livres dix sols
  • la charge totale de son année ce monte soff erreur a quatre cents souaxante et neuff livres un sol onze denier
  • A la descharge a la somme de quatre cent trante et trois livres neuf sols onse deniers

etc ...

le document original (Arch. Dept. 211G3) au format jpg

Comptes de la Fabrique de Plozévet année 1708

Charge

  • Iil se charge d'avoir reçu de Guillaume hélias son prédecesseur la somme de trante cinq livres douse sols
  • Il doit avoir touché de julien le lay et consors pour la fondation de kersandy quatre combles de seigle a une livre 10 sols le comble et quatre combles d'avoine a une livre cinq sols le comble qui font en tout onze livres
  • Pour la fondation de querguinnaou un boisseau de froment et un boisseau d'orge a deux livres quinze sols le froment et a une livre cinq sols l'orge qui font quatre livres
  • De Claude cabillic douze combles de froment et deux combles d'orge qui font ensemble huit livres
  • Il doit avoir touché de kersiouret six boisseaux de froment ,deux boisseaux de seigle et deux boisseaux d'avoine qui font ensemble 22 livres
  • De jan kereroudan de kergoff un Demy boisseau d'orge douze sols six deniers
  • De jan le bourdon de brenhuez et consors deux combles de fromant cinq livres dix sols
  • De guillaume kerdual pour la fondation de marguerite le bosser deux comble d'orge deux livres dix sols
  • D'yves donnars de kerengar une rase de seigle et une rase d'orge qui font ensemble deux livres
  • De pax le gouill de porzembreval pour la fondation de marchellach 3livres
  • D'Antoine le goff de keristin pour la fondation de Louis salort cinq criblés d'orge qui font une livre traise sols
  • Pour la fondation de messire Yves plouinec un comble de seigle et un comble d'avoine deux livres quinze sols
  • Pour la fondation de Larour d'allain gourlaouen de pellan deux combles de fromant cinq livres dix sols
  • Pour la fondation de marie gourret de rubiscon un comble de fromant deux livres quinze sols
  • Pour la fondation de marie le priol un comble de fromant deux livres quinze sols

Queste

  • Il a eu sept boisseaux de fromant qu'y font a raison de deux livres quinze sols le boisseaux dix neuf livres cinq sols
  • Six boisseaux de seigle a trante sols le boisseau font neuf livres
  • Neuf boisseaux d'orge a une livre cinq sols le boisseau font ensemble onze livres cinq sols

Oblations

  • Pour fillasses et hardes vendus dans son année huit livres
  • Pour des veaux vendus une livre
  • Plus recu un offrandes une livre onze sols
  • Plus recu en offrandes trois livres deux sols six deniers
  • Il a touché du sieur curé trois livres onze sols trois deniers
  • Il a touché de Michel Lucas trois livres

Allumages

  • Il a recu pendant son année quarante trois livres quinze sols
  • Plus huit sols

[le montant de la charge (des recettes) n'ayant pas été noté sur le compte de cette année là, voici le résultat : 213 liv 10 sols 3 deniers]

Descharge

  • Il a payé a messieurs de la visite quatre livres quatre sols
  • il a payé pour blanchir les napes de l'esglise quinse sols
  • à messieurs les prêtres pour deux pardons 6 livres
  • il a payé en encens dix sept sols
  • il a donné au sonneur de cloche pour son année quatre livres 10 sols
  • il a payé en cierges et en cyre six livres
  • il a payé au sieur Gaillard directeur et receveur des droits d'amortissements à Morlaix la somme de vingt sept livres quatre deniers et au sieur Sante marie huissier pour fraitz a ce subjet quatre livres quatorse sols trois deniers faisant ensemble la somme de trante une livres quatorse sols sept deniers
  • il a payé pour les registres de batèmes mariages et sepultures vingt une livres deux sols huit deniers.
  • payé en un chandellier de cuivre vingt et quatre sols
  • pour les saingtes huiles une livre cinq sols
  • payé pour donner à diner aux prestresle mardy de paques trante cinq sols
  • payé a messieurs les prestres pour droit d'office le dimanche des rameaux et le samedy de paques cinq livres
  • il a payé a messieurs les prestres pour une messe a chant tous les samedy de l'année cinquante deux livres dix sols
  • payé aux prestres pour la fondation de Kerguinaou cinquante huit sols
  • payé à messieurs les prestres quatre livres dix sols pour la fondation de Kersandy
  • pour la facon du presant compte trois livres
  • payé au sieur vicaire pour tier des offrandes et queste quinse livres onze sols six deniers
  • pour faire la queste et la rendre au marchand trois livres
  • payé aux prestres pour la fondation de Marie le priol deux livres dix huit sols

La charge excède la décharge de vingt deux livres quinse sols sept deniers et partant il demeure reliquataire a la ditte esglise de 22lt 15s 7d laquelle somme de vingt deux livres quinse sols sept deniers il a en lendroit payé à joseph le goff de Kerengar son successeur et ne sachant signer il m'a prié de signer pour luy a plozevet le vingt et cinquième avril mil sept centz huit

Jacques Kerfridin pretre

- Je n'ai pas trouvé le même résultat c'est à dire «vingt deux livres quinse sols sept deniers» de reliquat mais 38 livres 15 sols 6 deniers !

- Selon le texte ci-dessus il est possible d'en déduire que :

  • le comble de seigle valait 1 livre 10 sols
  • le comble d'avoine 1 livre 5 sols
  • le comble d'orge 1 livre 5 sols
  • le comble de froment 2 livres 15 sols
  • une rase d'orge et une rase de seigle 2 livres (le comble de seigle et le comble d'orge auraient fait 2 livres 15 sols)
  • 5 criblés d'orge 1 livre 13 sols

Dans les années qui suivirent le cours du froment fluctua :
- en 1709 5 livres 10 sols le boisseau - en 1710 11 livres - en 1711 4 livres 15 sols - en 1712 5 livres 10 sols - en 1713 6 livres 10 sols - en 1719 4 livres 11 sols - en 1720 8 livres 6 sols - en 1721 4 livres 10 sols - en 1722 5 livres 6 sols

Ici, lorsqu'on lit 1 comble ou 1 boisseau de seigle, il faut comprendre 1 boisseau comble de seigle. Une rase d'orge signifie un boisseau ras d'orge.
A partir d'une mesure il était possible de l'utiliser rase, c'est à dire que l'on remplit la mesure au ras du bord en y passant une règle, ou comble c'est à dire qu'on mettait au-dessus du bord tout ce qui pouvait y tenir.
Localement un boisseau valait 66,6 litres (équivalence de 1807 provenant de la vente de la rente de Mengleux en Plozévet, appartenant à la fabrique de Beuzec Conq).

Extrait des comptes de la Fabrique de Plozévet année 1712

[ici l'ortographe est par moment fantaisiste mais je l'ai conservée comme d'habitude. C'est François Aleno qui a écrit le document.]

Decharge

  • Le comptable demande descharge de la somme de quatre livres quatre sols qu'il a paié a messieurs les commissaires de la visite episcopale
  • Pour la visite de monsieur l'archidiacre de cornouaille trante six sols
  • Pour les fraixs d'aler querir les Saintes Huiles trante sols
  • Pour deux termes des décimes de toutes les églises de la paroisse douze livres dix sols
  • Pour les cahiers d’enregistrements des baptêmes mariages et sépultures vingt et une livres deux sols huit deniers
  • En cierge et cyre pour faire de la bougie et en encen et pandant toute son année il a depanssé quarante et trois livres onze sols
  • En pain pour benir pendant son année deux livres dix sols
  • Pour un ver[re] dans la lampe il a donné douze sols
  • Pour quatre ceinture achetées au couvant de pont croix quatre livres
  • Pour un echeveau de fil pour faire de la mèche dix sols
  • En savon pour savoner une fouas [fois] et par coque?? des persones qui les on blanchy ?? quatre sols
  • Au soneur des cloches pour ses apointements pendant toute l'année quatre livres dix sols
  • Au marguillier pour la paine d'avoir esté prandre les bleds et les vandre trois livres selon lansiene [l'ancienne] coutumme.
  • Il a donné au vitrier pendant son année quatre livres dix sols
  • Pour la façon d'une porte sur l'église il a donné a bitard munusier trois livres
  • En couleurs pour peindre la porte de l'église et celle de la chapelle de St Demet sept sols
  • Pour une pinte d'huile pour tramper les couleurs une livres cinq sols
  • Au maréchal pour avoir accomodé les gonds de la porte une livre
  • Au cerurier pour accomoder la cerure des fonds baptismaux une livre
  • Pour accomoder la grande lanternne huit sols
  • Pour un cuir pour tenir le batan d'une des cloches dix sols
  • En cordes pour les cloches trante sols
  • Pour trois milliers d'ardouases a cinquante sols le milier sept livres dix sols
  • En un millier de clouds a latte vin sols
  • Au couvreur pour neuff journée quatre livres douze sols
  • Au darbareur saise sols
  • a messieurs les prêtres
  • il a donné a messieurs les prêtres pour le service de marie michelet cinquante sols
  • pour la procession du st sacremant trante et six sols
  • pour le service de kerguinnaou quarante et deux sols
  • pour la fondation de marie le ditour quarante sols
  • pour la fondation de kerlandy quatre livres dix sols
  • pour la fondation de marguerite le bosser trante et quatre sols
  • pour le premier pardon a trois prêtres trante sols
  • pour le dernier pardon a quatre prêtres quarante sols
  • pour le dimanche des rameaux a deux prêtres une livre
  • pour le samedy sain [saint] a deux prêtres une livre
  • pour les pardons du jour de noel et st etienne et l'office a trois prêtres trois livres
  • a messieurs les prêtres et la messe qui se chante tout les samedis en l'honeur de la vierge a quatre prêtres chaqun sept livres dix sols et a monsieur le goff pour environ six mois d'assistance trois livres ont fait trante trois livres pour environ six mois
  • au vicaire pour son tier des 7 derniers articles de sa charge du presant compte quarante livres
  • au vicaire pour papier et fasson du presant compte deux livres

La décharge de l'année 1712 se monte à la somme de 225 livres 9 sols 8 deniers

Extrait des comptes de la Fabrique de Plozévet année 1719

Descharge

  • Le contable a posé a messieurs les commissaires de la visite épiscopale quatre livres quatre sols
  • Pour les stes huiles et les fraix trante et cinq sols
  • En pain a benir cinquante sols
  • En encens une livre quinze sols
  • Pour quatre veres pour la lampe une livres traise sols
  • En cierges blancs et d'autres et cyre et une livre de chandelle souaxante et cinq livres neuff sols trois
  • En dantelle pour une nappe quatre livres dix sols
  • pour accomoder l'orloge 21 livres
  • Pour faire signiffier le général de la paroisse dans la ??? du sindic au sujet de l'acte mentione au ??? Six livres
  • ?t?? pour d??? manches pour les crois dix sols
  • Pour les cahiers d'anregistrement des batemes sépultures et mariages une livre dix neuff
  • A messieurs les prêtres pour les deux pardons a quatre prêtres 4 livres
  • Pour noël et st etienne ydem 4
  • Pour le dimanche des Rameaux a trois prêtres trante sols
  • Pour la fondation de kerguinaou paiable par les ???? aux prêtres cinquante sols
  • pour la fondation de marie le prioll ydem 2liv10
  • Pour la fondation de kersandy suivant le contrat quatre livres dix sols
  • Pour l'office du samedy suivant la coutume a 5 prêtres 710 a chaque font trante et sept livres dix sols
  • Au vicaire pour les tiers les six derniers articles de la charge trante et deux livres quatorze sols
  • Pour façon du présent deux livres
  • Au margillier suivant la coutume 2 livres et pour avoir fait une fois ?? pour la vante des bleds trois livres cinq sols
  • Au soneur de cloche pour les apointements quatre livres dix sols

Extrait des comptes de la Fabrique de Plozévet année 1720

descharge

  • a messieurs de la visite épiscopale qatre livres qatre sols
  • a monsieur l'archidiacre qui a fait la visite cette année trante six sols
  • pour les stes huiles vingt sept sols
  • pour les cahiers d'enregistrement des bastemes mariages sépultures une livre
  • en pain a benir cinquante sols

allumages

  • en encens une livre qatorse sols
  • en cierge et cyre cent onse livres
  • en chandelles dix sols
  • en empois dix huit sols

réparations

  • pour 4 lates neuff pour le day et les faire paindre une livre dix neuff sols
  • pour faire garnir la cloche de fer qinse livres dont les ???
  • en cordes pour la cloche quatre sols
  • pour la façon et les clouds d'un confessional six livres trois sols
  • pour accomoder le tronc douse sols
  • au vitrier pour avoir accomodé et fourny le vere pour une ??? de vitre quatre livres

pour les prêtres etc ...

Bordereau des comptes de la Fabrique de l'église paroissiale de Plozévet, année 1728

Il s'agit des espèces que la fabrique avait dans son coffre-fort :

A.D. du Finistère, 211G3.

Bordereau d'espèce 1728. Telle était l'écriture de F. Aleno. Il fait l'impasse sur le u qui suit le q, il n'hésite pas à prendre des libertés avec l'ortographe.
                bordero         Ce mardy 20 auvril sebastien
                plozevet        helias a touché de rollan cariou son               
                1728            predecesseur
                Sebastien
                Helias
                                64 écus  de 6. et 7 de 3.
                                font qatre cen cinq livres      405.

                                15 écus de 8 au marc a
                                5.15 font qatre vin six
                                livres cinq sols                86.5
                
                                3 demy ecus de 9 au marc 
                                a 2.10 piece font              7.10 

                                12 écus de 10 au marc a 4.11
                                font cinqante et qatre livres 
                                douse sols                      54.12

                                2 tier a trante sols pour    3.

                                une piece de 2 baton en croix
                                pour 15 sols une demy pareille 
                                pour 10 sols et 7 petites pieces
                                pour 5 sols font trois livres     3.
                        
                                3 louis de noailles et 2 louy
                                aux 2 L ??? a 27 lt
                                font 135. six mirlitons a 18.
                                font 108. 7 louis neuf a
                                24. et un demy louys a 12
                                font 180 lt le tout fait
                        quatre cen et vingt trois livres        423.

                                109 sols marqés a 1s 9d font      9.10.9

                                en liards souaxante et six livres
                                saise sols neuf                 66.16.9

                                en deniers vint livres six sols 
                                5 deniers                       20.6.5

                                                                ______

                                                              1079.00.11

            

Si Aleno de Kersalic écrivait très mal au moins il savait compter ! Pour connaitre la valeur en monnaie de compte de ces pièces, il fallait consulter les derniers edits royaux. Il existait des pièces dont la valeur faciale était en sols, elles étaient également assujetties à un cours fixé par arrêté : par exemple le 21 septembre 1710 les pièces de 5 sols (monnaie de paiement) ont été réduites à 3 sols 9 deniers(monnaie de compte).

Extrait des comptes de la Fabrique de Plozévet année 1734

Decharge

  • Pour droits censeaux a payé quatre livres quatre sols
  • Pour les saintes huilles deux livres
  • Pour pain a consacrer et a benir 6 livres
  • Pour encens une livre
  • Pour cyre cierge et chandelle quatre vingt dix huit livres neuf sols onze deniers
  • Pour deux termes de décimes six livres
  • Pour blanchissage trois livres dix sols
  • Pour des lates a payé vingt et quatre livres
  • Au charpentier dix neuf livres dix sols
  • Au masson pour avoir fait le reliquaire quarante cinq livres
  • Au chartier de piere une livre
  • Pour deux boisseaux de chaux quatre livres
  • Au couvreurs d'ardoise trante et six livres huit sols
  • Pour les clous quarante et six livres huit sols
  • Pour du bois a couvrir le reliquiaire sept livres dix sols
  • Pour tier a monsieur le recteur trante et neuf livres neuf sols sept deniers
  • Pour assistance a six prêtres, a deux pardons a raison de dix sols a chacun par chaque pardon six livres
  • Pour assistance aux mêmes nombre de prêtres a l'office de noël six livres
  • Pour le jour des Rameaux a quatre prêtres quarante sols
  • Pour la deserte de la fondation de kerguenaou deux livres dix huit sols
  • Pour celle de kersandy deux livres dix cuit sols
  • Pour celle de marie prioll deux livres dix huit
  • Pour celle de louis salort deux livres dix huit sols
  • Pour la messe que l'on chante tous les samedis en l'honneur de la sainte vierge quarante et cinq livres
  • Pour façon du présent compte deux livres
  • Au comptable pour ses peines trois livres
  • Au sacristain quatre livres dix sols

Bordero des espèces

argent vieux

  • Trois louis de noäilles et deux louïs au deux L de 25 au marc a vingt et sept livres chacun, six louis mirliton a dix huit livres chacun, sept louis neuf a 24 livres chacun font le tout ensemble quatre cent onze livres
  • Neuf pièces de huit au marc a cinq livres quinze sols chacune font ensemble cinquante et une livres quinze sols
  • Une pièce de deux batons de quinze sols une plus petite a dix sols sept petites a cinq sols pièces font trois livres
  • Trois demi ecus 2oz de neuf au marc a deux livres dix sols font ensemble sept livres deux sols
  • Deux pièces de trante sols et trois de quinze...5 5 sols

En argent neuf

  • Quinze pièces d'ecus de six livres et sept de trois livres et trois ecus en sols marqués font cent vingt livres
  • Un pochon de douze livres en liards...12
  • Un pochon de 12 livres en deniers....12
  • Quatre pièces d'ecus de six livres et vingt et deux sols de monois et deux deniers 252s2d
  • En monois deux livres quatre sols cinq deniers
  • Autre pochons de six livres

Le total de sa charge de l'année sauf erreur se monte a quatre cent et vingt sept livres neufs sols six deniers etc...

Extrait des comptes de la Fabrique de Plozévet année 1735

Descharge

  • Aux charpentiers pour avoir lambrissé l'église trois cent et quarante cinq livres cinq sols
  • Pour des bois trante et une livres dix sept sols
  • Pour cierges ...
  • [haut de page abîmé sans doute : "pour quatre barriques de "]...chaux trante deux livres
  • Des planches a lambrisser quatre six livres huit sols
  • Pour des clous quatre vingt cinq livres dix sols
  • Donné aux couvreurs cent six livres dix neuf sols
  • Donné au vitrier deux livres dix sols
  • Pour une lampe deux livres dix sols
  • Pour decime trois livres
  • Pour les registres deux livres dix sols
  • Pour des pierres d'ardoises saise livres cinq sols
  • Pour avoir racommodé les lanternes et chandeliers trante sol

Etc...

Extrait des comptes de la Fabrique de Plozévet année 1736

Descharge

  • Donné au Masson cinq livres dix neuf sols
  • Donné aux couvreurs vingt et huit livres six
  • Aux charpentiers quarante et une livres
  • Pour cierges dix huit livres cinq sols
  • Aux manouvres trante sols
  • Au charpentier vingt sols
  • Pour charoyer du mortier quinze sols
  • Au Cloutier six livres
  • Pour toille quinze sols
  • Pour cierge dix sept livres quinze sols
  • Au vitrier neuf livres
  • Pour tuille onze sols
  • Pour de la cyre quatorze sols
  • Pour decimes huit livres
  • En cyre douze livres cinq sols
  • En cyre six livres
  • Pour des cordes trois livres dix livres
  • Au vitrier six livres
  • Au maréchal vingt sols
  • Pour cyre deux livres
  • Pour cyre sept livres sept sols
  • Pour racommoder une cloche traise livres
  • Pour frais d'avoir fourni un aveu vingt sols
  • Pour cierge dix livres huit sols

etc ...

Extrait des comptes de la Fabrique de Plozévet année 1738

Descharge

  • Pour cierge et cyre soixante et neuf livres
  • En bois pour faire une chaire a prêcher trante livres
  • Aux charpentiers pour faire la chaire soixante et sept livres
  • Pour charoyer du bois pour faire les chaires six livres
  • Pour racommoder le benitier quinze sols
  • Au Masson dix huit sols
  • Au maréchal trois livres
  • Au Cloutier deux livres
  • Pour cordes au cloches cinquante et un sols
  • Pour encens vingt sols
  • Pour les saintes huilles quarante sols
  • Pour papier timbré tant pour les registres que pour les comptes quarante et cinq sols
  • Pour deux termes de decimes huit livres et trois sols
  • Pour droits censeaux quatre livres quatre sols
  • a mr l'eveque et une livre saise sols a mr l'archidiacre 6
  • Pour tier etc...

Extrait des comptes de la Fabrique de Plozévet année 1749

Descharge

  • A payé en cierge et bougie soixante cinq livres deux sols
  • Pour cordes quatre livres
  • Payé aux charpentiers cinquante et quatre livres
  • Payé au sieur recteur pour son tier quarante deux livres neuf sols quatre deniers
  • Payé pour blanchir le linge et en pain a consacrer et a benir dix huit livres
  • Au sonneur de cloche pour gage quatre livres dix sols
  • A payé pour deux termes de décimes neuf livres trois sols neuf deniers
  • Pour droits censeaux a monseigneur de quimper quatre livres quatre sols
  • Au sieur archidiacre une livre saise sols
  • Payé a mrs les prêtres pour desservir les fondations de kerguinaou,de kersandy,de marie prioll, et de louis salort huit livres saise sols
  • Payé aux mêmes pour honoraire de la messe de fondation qu'ils chantent tous les samedis a l'honneur de la sainte vierge quarante cinq livres
  • Payé aux mêmes pour leurs assistance a deux pardons a la nuit de noël, a la feste de st Etienne et au dimanche des Rameaux sept livres dix sols
  • Pour façon du présent compte quarante sols
  • Pour rendre les bleds au marchand trois livres
  • Pour papier timbré et droits attribu et pour millesimer les registres trois livres
  • Pour les saintes huilles trois livres
  • A payé encore aux charpentiers manouvriers et planches quatre vingt quinze livres neuf sols

Nous vu et examiné avons trouvé le comptable reliquataire de la somme de dix huit cent quatre vingts quinze livres treize sols 11d laquelle somme luy ordonnons de payer dans le mois en argeant comptant a fabrique par nous Institué à la nommination des paroissiens arresté au cours de Notre visite à plozevet vingt deux aoust 1749
+a évêque de Quimper
Ramon vigest (??)
Bernetz prêtre
Delaroque greffier

Compte de la fabrique de Plozévet année 1750

Compte tant en charge que descharges que rend et fournit par devant monseigneur de quimper évêque et comte de cornouaille, demet le Bolzer procureur fabrique de l'eglise paroissiale de Plozevet. Le dit compte lû et publié au prone de la grande Messe. Prend charge de dix huit cent quatre vingt quinse livres traise sols onze deniers y compris l'acte de qinse cent livres sur le général, qui est le reliquat de compte de jacques gentric son predecesseur Cy .......1895 13 s 11d

  • Prend charge de vingt deux livres qui est le prix de quatre boisseaux segle et de quatre d'avoine, de rente annuelle düe sur une tenue de lesplozevet payable par Alain cabillic et consors
  • Prend charge de huit livres dix sols qui est le prix un boisseau fromant et un d'orge de rente foncière düs sur la metairie de Kerguinaou payable par le dit metayer
  • Prend charge de cinquante francs qui est le prix de six boisseaux fromant deux de segle et deux d'avoine de rente foncière düe sur le village de kerdiouret en plozevet payable par Alain le darchen et consors
  • Prend charge de dix sept livres qui est le prix de deux boisseaux de froment et deux d'orge de vente foncière due sur une tenue de Kereffran en plozevet payable par Alain cabellic le jeune 17
  • Prend charge de vingt sols qui est le prix un demy boisseau orge de rante due sur une tenue de Kerouevet en plozevet payable par yves kerouredan
  • Prend charge de trois livres qui est le prix de deux boisseaux fromant dûs de rante annuelle de dessus une tenue brenhuet payable par Yves le bourdon et consors
  • Prend charge de quatre livres qui est le prix de deux boisseaux orge de rante de dessus kerrien payable par Jacques le bosser
  • Prend charge de quatre livres dix sols pour prix de trois criblées segle et de trois criblées orge de rante due annuellement de dessus quelques terres situées près de Kerengar payable par François donart et consors
  • Prend charge de six livres dix sols pour prix d'un boisseau fromant de rente de dessus une tenue de Kerongar anabades payable par le metayer des mineurs de Marion borgne
  • Prend charge de neuf livres dix sols pour prix de deux boisseaux segle et d'un boisseau avoine de rante dûs sur une tenue du village de Kermenguy payables par jean le gall et consors
  • Prend charge de traise livres pour prix de deux boisseaux fromant de rante foncière dûs de Rubiscon jean peres et consors
  • Prend charge de traise livres pour prix de deux boisseaux fromant de rante dûs de dessus une tenue de pellan izela en Plozévet payable par le gall du ty dour
  • Prend charge de huit livres dix sols pour prix d'un boisseaux fromant et un d'orge de rante de de dessus quelques terres labourées par jean Yves saouïen de Keristin
  • Pour tier de la fondation de Nicolas sinou payable par pierre strullu de lezavrec un boisseau et un quart fromant mesure du Roy par Jacques gentric et consors de brenhuez un boisseau fromant et un d'orge de jean le timeen de meros deux boisseaux fromant et un et demy orge.

Offrandes non sujettes a tier

  • Declare avoir reçu pour l'entretien du luminaire quarante et une livre douze sols deux deniers

Offrandes sujettes a tier

  • Declare avoir reçu d'offrande en bled scavoir sept boisseaux fromant huit boisseaux orge et six boisseaux et demi segle en argent et d'autres denrées faisant le tout ensemble la somme de quatre dix huit livres douze sols trois deniers Encore cent et un sols six deniers 145 05s 11d

Autres charges:

  • Declare et reconnait avoir pris dans le coffre par ordre des paroissiens en vertu de la délibération :
  • Scavoir le sept septembre 1749 trois cent livres le vingt six octobre 1749 encore trois cent livres , le vingt trois novembre 1749 cent quatre vingt douze livres et le trante et un may mil sept cent cinquante
  • Quatre vingt dix neuf livres dix sols faisant tout ce qu'il a pris du coffre fort du Rosaire au total la somme de huit cent quatre vingt onze livres dix sols
  • Plus a pris du coffre fort de la chapelle de la Trinité scavoir le premier novembre 1749 cent vingt livres. L'onze janvier 1750 600. Le quinze janvier encore 600. Le quinze mars 300. Le 19 avril 600 lesquelles sommes jointes ensemble font au total la somme de deux mill deux cent vingt livres.
  • Plus le trante et un may 1750 a pris du coffre de la chapelle de st Ronan une somme de deux cent quarante livres
  • Lesquelles sommes prises du rosaire de la trinite et de st Ronan jointes a celles de trois cent quatre vingt et quinze livres traize sols onze deniers non comprise cependant la recette de l'année courante.
  • Provenant de la vente de vieux bois du débris de l'église trante neuf livres quinze sols
  • Pris du coffre fort de la chapelle st Ronan vingt une livres trois sols
  • Pris du coffre fort de la chapelle st Demet deux cent saise livres
  • Recu de monsieur l'abbé de Bouxiere d'aumône deux cent quarante livres

Descharge

  • Declare avoir payé suivant quittance au soutien scavoir
  • Payé a Mr Masson pour cinq barique de chaux quarante cinq livres
  • Payé a monsieur de Marhalla pour des bois de construction en deux paymens suivant quittance la somme de cent dix livres
  • Payé a jean colin pour bois a construire trante sept livres dix sols
  • Payé a mr Menetbien? pour planches trante six livres
  • Paye au sieur Hars marchand de bois par differens payements et achapts la somme de neuf cent quarante livres
  • Payé pour cierge vingt quatre livres dix sept sols
  • Encore au sieur hars quatre vingt douze livres pour des cheuvrons et autres bois
  • Payé aux ouvriers charpentiers,massons, couvreurs, cloutiers, maréchaux, suivant quittance, bordero et mémoires duement verifies la somme de deux mill huit cent soixante six livres quinze sols trois denier
  • Payé pour vingt cinq millier d'ardoises cent quarante neuf livres a raison de six francs le millier et de vingt sols de rabais 149
  • Pour le transport des dittes ardoises du port lonay a audierne a raison de vingt cinq sols le millier font trante et une livres cinq sols
  • Pour quatre millier de lattes dix sept francs
  • Payé a l'homme de la paroisse homme de confiance pour aller payer les dittes ardoises et lattes pour sa dépense trois livres
  • Payé a monseigneur de quimper pour droits censeaux quatre livres quatre sol
  • Payé au sieur recteur pour son droit de tier trante et quatre livres onze sols trois
  • Payé pour blanchissage pour pain a venir et consacre dix huit livres
  • Au sonneur de cloche pour gage quatre livres dix sols
  • Payé pour deux termes de décimes dix livres trois sols neuf denier
  • Au sieur archidiacre pour droits censeaux trante six sols
  • Paye pour les saintes huiles trois livres
  • Payé pour les registres trois livres
  • Payé a mrs les prêtres pour deservir les fondations de kerguinaou, kersandy , de marie prioll et de louis salort huit livres saise sols
  • Payé pour honoraire de la messe de fondation qu'ils chantent tous les samedis de l'année a l'honneur de la sainte vierge quarante cinq livres
  • Payé aux mêmes pour leurs assistances a deux pardons , a la nuit de noël, a la feste de st etienne et au dimanche des Rameaux sept livres dix sols
  • Pour façon du présent compte quatre livres
  • Pour charois des bleds au marchand trois livres
  • 6486 6s 9 d. charge
  • 4507 18s 3 d decharge
  • 4507 18s 3d Reliquat

Nous vu et examiné le présent compte avons trouvé le comptable reliquataire de la somme de dix neuf cent soixante dix hui livres huit sols 6d laquelle somme luy ordonnons de payer dans le mois a jean kerouredan fabrique institué a la nomination des paroissiens, arresté au cours de nos visites le 24 juillet. 1750

+ A: Évêque de Quimper

Guesdon vice ge
Bemetz prêtre
Delaroque greffier

[suit une note du recteur Câlan de plozevet datant du 12 septembre 1753]

Extrait des comptes de la fabrique de Plozévet année 1751

Des charges 1751

  • Payes a jean marsin ouvrier en chef pour les réparations de l'église en différents payements deux cent soixante quinze livres saise sols
  • Plus au mareschal sept livres quatre sols
  • Payé aux couvreurs pour marché fait deux cent quatre livres
  • Payé au cloutier cent dix neuf livres
  • payé pour une pièce de plomb 9 livres
  • Payé encore aux couvreurs vingt neuf livres quatorze sols
  • Payé aux charpentiers pour journées quinze livres douze sols
  • Payé pour une aube de toile a racommoder les aubes deux livres
  • Payé au mareschal quinze livres
  • Payé pour quatre bariques de chaux quarante livres
  • Payé au marchand de bois quarante et une livres dix sols
  • Payé pour ardoises trante sept livres cinq sols
  • A payé en cierge quatre vingt huit livres
  • Encore en bougie cinquante six sols
  • Payé au vitrier par marché fait quatre vingt dix livres
  • Payé pour droits cenceaux quatre livres quatre sols
  • Pour tier au sieur recteur cent traise sols
  • Pour blanchissage pour pain a venir et a consacrer dix huit livres
  • Au sonneur de cloche pour gage quatre livres dix sols
  • Payé pour deux termes décimes dix livres trois sols
  • droits censeaux trante dix sols (barré)
  • Pour les saintes huilles trois livres
  • Pour les registres trois livres
  • Payé a mes les prêtres pour desservir les fondations de kerguinaou,kersandy,de marie prioll; et de louis salort huit livres saise sols
  • Payé aux mêmes pour honoraire de la messe de fondation qu'ils chantent tous les samedis quarante cinq livres
  • Payé aux mêmes pour leur assistance a deux pardons,a la nuit de noël, a la feste de st etienne et au dimanche des Rameaux sept livres dix sols
  • Pour façon du présent deux livres
  • Pour charoyer les bleds au marchand trois livres

Recepte 1158 6s 2d
Dépense 1092 9s
Reliquat 65 17s 2d
Nous vu et examiné le dit compte etc...

Extraits des comptes de la fabrique de Plozévet année 1752

descharge

  • ....
  • En chaux deux baroque dix huit livres huit sols six deniers
  • Payé pour frais fait par la seigneurie de pont croix a l'occasion de fournissement d'aveu huit livres
  • Pour charoyer du sable au couvreur vingt cinq sols
  • Payé a Rondeau pour une étole neuve une pistolle [10liv]

Extraits des comptes de la fabrique de Plozévet année 1771

Decharge

  • 1- le comptable demande decharge de la somme de cent cinq livres neuf sols trois deniers qu'il a payé pour cierge et bougie
  • 2- de quatre livres huit sols qu'il a payé pour registres
  • 3- de quinze livres cinq sols pour decime
  • 4- de trois livres pour les Stes huilles
  • 5- aux couvreurs pour la tour suivant délibération cent livres
  • 6- pour le coq de la tour dix huit livres
  • 7- pour la croix de la tour huit livres
  • 8- pour le pain a benir et consacre douze livres
  • 9- pour ardoises dix huit livres
  • 10- pour blanchissage du linge trante livres
  • 11- aux M.M. pretres pour fondation de kerguinaou et kersandy marie priol et sallort dix livres huit sols
  • 12- pour trois ausnes de toille et une autre de damas blanc 10 livres
  • 13- a cinq m.m. pretre pour la messe du samedy pendant toute l'année a raison de sept livres dix sols chacun trante sept livres dix sols
  • 14- a quatre messieur pretres pour assistance a deux pardon et office de noel de st etienne du dimanche des Rameaux 10 livres
  • [ il n'y a pas de points 15,16,17]
  • 18- au sonneur de cloches pour ses gages 4 10
  • 19- pour drois sanseau quatre livre quatre
  • 20- pour charoys des bleds six livres
  • 21- charois de chaud [chaux] 3 livres
  • 22- payé en roseau pour couvrir la maison à four a Jean le Moal trante neuf livres et Sébastien le Berre douze livres et aux ouvriers onze livres quinze faisant au total soixante deux livres quinze sols
  • pour fascon du present compte deux livres
  • Total ..... 464liv 9 sols 3 deniers

Pour l'anecdote, on retrouve dans les comptes de l'église St Démet, une quittance du 19 avril 1790 d'un certain Charles le Guellec d'un montant de 6 livres pour avoir travaillé sur les fenêtres de la sacristie pour lesquelles la fabrique avait commandé pour 144 livres de fer